googlea8d668a1fc2fb1d2.html
 

On ne voit bien qu'avec le cœur.

L'essentiel est invisible pour les yeux (Antoine de Saint-Exupéry)

Cavalière depuis plus de 30 ans, j'ai fait une reconversion professionnelle après 15 ans de Marketing en entreprise. J'étais en quête de sens et ce que je faisais n'en n'avait plus pour moi. "Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie". Cette phrase de Confusius m'a guidée vers une formation en massage pour les chevaux, auprès de Catherine Lawson (www.needwell.com) puis vers une rencontre qui allait changer ma vie, celle avec Jim Masterson, créateur de la méthode éponyme. 

IMG_0874.jpg

Un parcours "à l'écoute" de la vie

Je suis de ceux qui pensent que rien n’arrive par hasard. Les situations, les gens et les animaux entrent dans nos vies pour une raison, et cette raison est de nous aider à être de meilleures personnes.

 

J'ai rencontré la méthode Masterson par une amie, qui, lors de ma première formation m'a prêté le livre en me disant "ça a l'air super mais je n'y comprends rien, tu le lis et tu m'expliques" ! Le moins qu'on puisse dire est que la traduction du livre n'est pas exacte et qu'il m'a fallu du temps pour comprendre ce qu'était cette fameuse modalité de relâchement des chevaux... Je trouvais la méthode intéressante et très efficace mais je ne voyais pas comment l'intégrer dans ce que j'étais en train d'apprendre.

Seulement, lorsque la vie a un objectif, il faut écouter les signes... J'ai voulu lancer mon activité telle que je l'avais apprise mais la vie en avait décidé autrement. J'ai eu un problème cardiaque et ait du me faire opérer. 4 mois après mon opération, je me dis que je peux enfin lancer mon activité et je me casse l'omoplate (chute de cheval !). Enfin, 4 mois plus tard, je m'entraine à masser un cheval et je me fais une bursite et une tendinite. Cela commençait à faire beaucoup ! Et c'est là que je me suis mise à écouter la direction qui était bonne pour moi et ai décidé de partir en Angleterre me former sur la Méthode Masterson®.

photo Jim Masterson.JPG

Une méthode, des valeurs

J'ai réellement rencontré Jim en Octobre 2018, lors des 7 jours de formation auxquels je m'étais inscrite. Ces 7 jours étaient le prérequis pour pouvoir ensuite s'inscrire en formation certifiante. J’y ai appris les techniques qui contribuent au bien-être et la performance des chevaux… et j’y ai surtout découvert ce que la bienveillance, le respect, la confiance, la tolérance, l'humour peuvent déclencher chez une personne. Chaque jour de la formation, Jim et son équipe incarnent ces valeurs. En formation Masterson, vous êtes considéré pour qui vous êtes, et non pas pour que ce les autres voudraient que vous soyez. C'est avec passion que je me suis donc plongée dans le parcours professionnalisant de cette méthode dont je suis sortie certifiée en mai 2019 après un accord pour parcours accéléré.

Emporter ces valeurs avec soi pour mieux les transmettre

Pour moi, pratiquer la méthode Masterson, c’est donner le meilleur de moi-même pour aider les chevaux et les propriétaires à atteindre leurs objectifs, qu’ils soient sportifs ou de loisir, mais c’est aussi transmettre ces valeurs qui m’ont tant permis d’évoluer. C’est être dans la compassion et le respect des difficultés de chacun, de permettre aux personnes et à leurs chevaux d’exprimer qui ils sont et d’être dans la compréhension mutuelle.

La technique est basée sur l'observation fine du cheval et est très en lien avec ce que je vis au quotidien : être dans le moment présent, se connecter au vivant, accueillir les émotions de chacun, aider les maux physiques et psychologiques de chacun.

cheval chemin.jpg

Ouverture et connaissances

La méthode Masterson® est une méthode intégrative. Cela signifie qu'elle s'intègre très bien avec d'autres modalités et que l'on peut, à l'inverse, intégrer des modalités pendant une séance. Il y a aujourd'hui de plus en plus d'études et de connaissances sur le fonctionnement et la façon d'apprendre du cheval. C'est pourquoi je réalise une veille régulière afin de mieux vous accompagner dans vos problématiques.  Et puisque tout est mouvement, je suis à l'écoute des ressentis de chacun et ouverte à la discussion. Sans imposer, je partage avec enthousiasme mon point de vue sur le cheval, sa carrière, son physique et comment être cavalier/propriétaire à l'écoute. 

Inspirations

Certains m'inspirent pour leur connaissances sur les chevaux comme Tami Elkayam (lien ici, en Anglais), d'autres pour leurs capacités à fédérer autour du cheval et de son bien-être comme Equitopia (lien ici, en Anglais). Il y a aussi ceux qui étudient de manière scientifique et rationnelle les chevaux (lien ici, en Anglais). Enfin, certains me font rêver, comme Pierre Beaupère (lien ici, en Français cette fois !), qui parle avec une plume rare de ce que les chevaux nous apportent. Je m'attarde un peu sur sur ce cavalier professionnel de dressage et instructeur : il a suivi un parcours "à l'écoute du cheval" et de son intuition. Il se renouvelle, teste et interviewe de nombreuses personnalités pouvant apporter un petit plus dans la relation et le travail de son cheval dans son projet Evolution. 

Voici un texte que j'apprécie tout particulièrement, écrit par Pierre Beaupère :

Je voudrais aussi vous proposer un exercice tout simple.

La prochaine fois que vous irez voir votre cheval, regardez-le dans les yeux avec douceur pendant quelques minutes, sans détourner le regard.

Sentez comme il voit au plus profond de vous.

Sentez votre culpabilité de ce qui n’est pas assez bien et la responsabilité de faire toujours mieux.

Sentez l’envie de vous rapprocher de lui.

Sentez le besoin de faire plus, d’évoluer, de progresser pour y parvenir.

Et surtout, sentez le besoin de mieux lui témoigner votre amour.

Puis souriez, car c’est la plus belle chose que vous pouvez faire pour lui.

Et quand votre cœur sera rempli d’Amour, de Respect et de Compassion, osez essayer.

Osez jouer et faire des erreurs.

Osez vous jeter corps et âme dans cette aventure remplie d’inconnues.

Ne vous en faites pas s’il ne vous suit pas.

En réalité, il vous attend déjà de l’autre côté…

Attention : Ma pratique ne saurait se substituer à la médecine vétérinaire. En cas de doute, contactez votre vétérinaire référent